LA SCIENCE DE LA CREATION DE ALLAH

 

Jusqu'ici, nous avons examiné l'erreur importante commise par les musulmans croient en l’évolution et qui acceptent l'affirmation selon laquelle Allah a utilisé l'évolution pour créer les êtres vivants. Contrairement aux autres évolutionnistes, de telles personnes ne disent pas directement que la vie est apparue par hasard. Cependant, en soutenant l’erreur que Allah a utilisé l'évolution dans Sa création, ils supportent volontiers ou non le darwinisme sur certains points. Selon leur point de vue erroné, Allah aurait utilisé des mécanismes évolutionnaires comme les mutations et la sélection naturelle, qui est une assertion sans fondement.

Pourtant, la science a démontré que ni la sélection naturelle ni les mutations ne peuvent créer de nouvelles espèces. Autrement dit, ils n'ont pas de force évolutionnaire. Ceux qui soutiennent l'idée de création par évolution, maintiennent que Allah utilise les mutations pour changer les données génétiques des êtres vivants afin qu'ils acquièrent des organes utiles, ou que Allah a d'abord créé des créatures primitives puis a employé la sélection naturelle pour les transformer en des créatures plus complexes et pour les perfectionner. En d'autres termes, Il utilise la sélection naturelle pour ajouter un nouvel organe, laisse s'atrophier un organe déjà existant, ou tout cela en même temps pour transformer une espèce en une autre (Allah est au-delà de cela).

Des gens ne connaissant pas les derniers développements scientifiques peuvent facilement faire de telles hypothèses erronées, surtout s'ils veulent soutenir l'évolution. Mais une telle affirmation s'envole face aux faits scientifiques. De plus, comme on le verra plus tard, le Coran ne mentionne pas une telle chose.

Une chose doit être éclaircie : évidemment, Allah aurait pu utiliser l'évolution pour créer les êtres vivants s'Il l'avait voulu. Mais le Coran ne contient aucun élément qui prouve l’évolution et aucun verset ne soutient l'affirmation des évolutionnistes, c’est-à-dire l'apparition étape par étape des espèces. La science révèle également la fausseté d'une telle affirmation. Puisque la situation est si claire, il n'y a aucun moyen pour un musulman de justifier son soutien. Les seules raisons possibles pour de telles erreurs sont un manque d'informations, un complexe d'infériorité vis-à-vis des évolutionnistes et la croyance que les évolutionnistes, étant majoritaires, ont nécessairement raison.

Allah a créé l'univers à partir du néant

Allah crée toutes choses, sous la forme et au moment qu'Il choisit, sans utiliser de modèles et à partir du néant. Puisqu'Il est au-dessus de tout défaut et est riche au-delà de tout besoin. Il n'a pas besoin de la moindre cause, de moyen ou d'étapes pour Sa création. Personne ne doit être trompé par le fait que tout est lié par des causes et des lois naturelles. Allah est au-delà de toutes ces causes et lois puisque c'est Lui qui les a créées.

Allah, le Seigneur de la terre et des cieux, peut supprimer ces causes s'Il le veut. Par exemple, Il peut créer des personnes qui n'ont pas besoin d'oxygène pour survivre, et qui n'ont donc pas besoin de poumons. Cela étant, pourquoi aurait-Il "besoin" de perfectionner les poumons en les faisant évoluer dans le temps ou en utilisant un autre mécanisme ? Les gens ont donc complètement tort de penser que la grandeur et la puissance de Allah puissent être limitées à leurs propres sentiments et leur propre raison. Nous n'avons de connaissances que ce qu'Il permet.

Allah peut utiliser des étapes particulières dans Sa création s'Il le veut. Par exemple, Il produit une plante à partir d'une graine ou un être humain par la rencontre d'un spermatozoïde et d'un ovule. Mais ces étapes, comme on le verra plus tard, n'ont rien à voir avec l'évolution et il n'y a pas de place pour le hasard ou les coïncidences. Chaque étape dans l'apparition d'une plante ou la transformation d'une simple cellule en un être humain "à la forme parfaite", survient grâce aux systèmes parfaits créés par Sa puissance infinie.

Allah a voulu et a créé la terre et les cieux, tout ce qu'il y a entre les deux, et tous les êtres vivants et inanimés. C'est très facile pour Lui, comme indiqué dans le Coran :

Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Et le jour où Il dit : "Sois !" cela est, Sa parole est la vérité… (Coran, 6 : 73)

Quand Nous voulons une chose, Notre seule parole est : "Sois." Et elle est. (Coran, 16 : 40)

C'est Lui qui donne la vie et donne la mort. Puis quand Il décide une affaire, Il n'a qu'à dire : "Sois", et elle est. (Coran, 40 : 68)

La création est très facile pour Allah. Comme le révèlent ces versets, tout ce qu'Il a à faire est de dire "Sois !", en voulant une chose. De nombreux versets révèlent qu'Il a créé l'univers et les êtres vivants avec une forme parfaite. C'est une erreur grave pour les musulmans d'adhérer à des explications forcées devant cette vérité évidente et de faire des affirmations fallacieuses selon lesquelles Allah aurait employé l'évolution pour créer et utiliser des mutations, ainsi que la sélection naturelle et les étapes de transition entre les singes et les humains. Il est erroné de mettre en avant de tels récits, car il n'y a aucune preuve dans le Coran ou dans la science, en espérant être acceptés par les évolutionnistes.

Allah a conçu toutes les lois de l'univers et Il leur a donné la forme qu'Il a choisie, Il crée ce qu'Il veut et quand Il veut, imprègne toutes les choses de la terre et des cieux, et dirige toutes choses avec Son pouvoir. Pourtant certaines personnes ne comprennent pas complètement Sa puissance et ils Le jugent en fonction de leurs propres pouvoirs. Allah révèle leur existence dans le Coran :

Ils n'apprécient pas Allah comme Il le mérite quand ils disent : "Allah n'a rien fait descendre sur un humain."… (Coran, 6 : 91)

Ils n'ont pas estimé Allah à sa juste valeur ; Allah est certes fort et puissant. (Coran, 22 : 74)

Ils n'ont pas estimé Allah comme Il devrait l'être alors qu'au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans Sa main droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent. (Coran, 39 : 67)

Contrairement à ce que suggèrent ceux qui croient en la création évolutionnaire, Allah n'a pas créé d'abord les singes et les a faits ensuite évolué en humains à travers des formes de transition imparfaites avec des organes manquants. Mais plutôt, comme le révèle le Coran, Allah a créé l'homme de la manière la plus parfaite qu'il soit :

Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite. (Coran, 95 : 4)

Il a créé les cieux et la terre en toute vérité et vous a donné votre forme et quelle belle forme Il vous a donnée. Et vers Lui est le devenir. (Coran, 64 : 3)

Les versets ci-dessus prouvent que Allah a créé l'homme sous une forme parfaite, celle qu'il possède aujourd'hui. Evidemment, l'homme a également des faiblesses et des incompétences, celles-ci lui rappelant son impuissance devant Son seigneur. Les difformités et les handicaps sont le résultat d'une création déterminée, car ils servent de rappel à ceux qui les voient et de test pour ceux qui les portent.

Allah a créé tous les êtres vivants instantanément et parfaitement, sans aucun besoin d'évolution. Cette vérité évidente est révélée dans le Coran :

C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Coran, 59 : 24)

Le Coran décrit à quel point la création est facile pour Allah :

Celui qui a créé les cieux et la terre ne sera-t-Il pas capable de créer leur pareil ? Oh que si ! Et Il est Le Grand Créateur, l'Omniscient. (Coran, 36 : 81)

Votre création et votre résurrection [à tous] sont aussi faciles à Allah que s'il s'agissait d'une seule âme. Certes Allah est audient et clairvoyant. (Coran, 31 : 28)

Les différentes formes de création de Allah

Un autre point important ignoré par ceux qui croient en l’erreur de la création par évolution est la diversité des formes de création de Allah. Allah a produit des êtres vivants qui diffèrent significativement des humains et des animaux, comme les anges et les djinns. Nous traiterons ce sujet dans les pages suivantes.

Les anges à deux, trois ou quatre ailes

Les anges sont des êtres qui obéissent toujours aux ordres de Allah. Le Coran décrit leur création de la manière suivante :

Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est omnipotent. (Coran, 35 : 1)

A travers cette description, on peut constater que les formes des anges diffèrent considérablement de celles des êtres humains. Allah attire l'attention aux différentes formes de la création dans ce verset.

D'autres versets montrent comment les anges sont sous les ordres de Allah et comment ils Lui obéissent :

Et c'est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre ; ainsi que les anges qui ne s'enflent pas d'orgueil. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est commandé. (Coran, 16 : 49-50)

Jamais le Messie ne trouve indigne d'être un serviteur de Allah, ni les anges rapprochés [de Lui]. Et ceux qui trouvent indigne de L'adorer et s'enflent d'orgueil... Il les rassemblera tous vers Lui. (Coran, 4 : 172)

O vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. (Coran, 66 : 6)

De plus, les anges furent créés avant l'homme. En fait, Allah parla aux anges lorsqu'Il était en train de créer Adam, le premier être humain, et leur ordonna de se prosterner devant lui.
Au même moment, Allah donna au Prophète Adam (psl), une connaissance différente de celle des anges, et Il lui enseigna les noms de toutes les choses. Les anges ne possèdent pas ce savoir. Comme l'énonce le Coran :

Puis vint le jour où ton Seigneur dit aux anges : "Je vais installer un représentant (khalîfa) sur la terre." Et les anges de repartir : "Vas-tu établir quelqu’un qui y fera régner le mal et y répandra le sang, alors que nous chantons Ta gloire et célébrons Tes louanges ?" Le Seigneur leur répondit : "Ce que Je sais dépasse votre entendement." Et Il apprit à Adam tous les noms, puis les présenta aux anges en leur disant : "Faites-Moi connaître les noms de tous ces êtres, pour prouver que vous êtes plus méritants qu'Adam. Et les anges de dire : "Gloire à Toi ! Nous ne savons rien d'autre que ce que Tu nous as enseigné ; Tu es, en vérité, l'Omniscient, le Sage." Allah dit alors : "O Adam, fais-leur connaître les noms de ces choses !" Et lorsque Adam en eut instruit les anges, Allah ajouta : "Ne vous avais-Je pas avertis que Je connais le secret des cieux et de la terre, ainsi que les pensées que vous divulguez et celles que vous gardez dans votre for intérieur ?" Et lorsque Nous dîmes aux anges : "Prosternez-vous devant Adam !", ils s'exécutèrent tous à l'exception de Satan qui refusa avec orgueil et fut ainsi du nombre des infidèles. (Coran, 2 : 30-34)

Les djinns sont créés de feu

Comme pour les anges, l'apparence des djinns diffère aussi de celle de l'homme. Les versets ci-dessous montrent que l'homme a été créé à partir d'argile, alors que les djinns ont été créés à partir de feu :

Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable. Et quand au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente. (Coran, 15 : 26-27)

Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie ; et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée. (Coran, 55 : 14-15)

Dans le Coran, Allah révèle également Son but dans la création de l'homme et des djinns :

Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. (Coran, 51 : 56)

Il est donc clair que bien que l'homme et les djinns soient des êtres très différents, ils ont été tous deux créés afin de n'adorer que Allah en vivant selon les valeurs qu'Il a prescrites. Il a révélé dans plusieurs versets que les anges et les djinns ont des caractéristiques différentes des caractéristiques humaines. Par exemple, les deux peuvent transporter de la matière :

Il (Salomon) dit : "O notables ! Qui de vous m'apportera son trône avant qu'ils ne viennent à moi soumis ?" Un djinn redoutable dit : "Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela je suis fort et digne de confiance." (Coran, 27 : 38-39)

Le Coran dit aussi que les djinns, tout comme les anges, furent créés avant l'homme. Quand Il créa le Prophète Adam (psl), Allah ordonna aux anges et aux djinns de se prosterner devant lui. Après cela, Il révèle que Satan fait partie des djinns :

Et lorsque Nous dîmes aux anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis ? Quel mauvais échange pour les injustes ! (Coran, 18 : 50)

La création est une chose aisée pour Allah, Lui qui peut créer à partir du néant et sans cause antérieure. Tout comme Il créa les anges et les djinns de différentes formes à partir de rien. Il créa aussi l'homme comme être indépendant à partir de rien et sans avoir besoin de recourir à l'évolution. La même chose s'applique aux autres êtres vivants, comme les animaux et les plantes. Allah créa tout cela spontanément à partir de rien et sans les faire évoluer – en d'autres termes, sans transformer une espèce en une autre. Comme on l'a vu précédemment, les étapes que Allah utilise dans Sa création n'ont rien à voir avec les coïncidences et les événements aléatoires des évolutionnistes, car tout est le produit des systèmes parfaits que la puissance et la souveraineté de Allah ont créés.

La manière dont l'oiseau d'argile créé par le Prophète Jésus (psl) vint à la vie

Allah dota le Prophète Jésus (psl), de divers miracles dans la vie de ce monde : "… Jésus, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés de Allah." (Coran, 3 : 45). Il vint au monde sans père, il parlait dans le berceau et il guérissait miraculeusement les malades.

De plus, quand le Prophète Jésus modela un objet en argile sous la forme d'un oiseau et qu'il souffla dedans, l'oiseau vint à la vie par la volonté de Allah. Ce fait est raconté dans le Coran :

Et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission de Allah cela devient un oiseau…" (Coran, 3 : 49)

Et quand Allah dira : "O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la sagesse, la Thora et l'Evangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau." (Coran, 5 : 110)

Allah crée spontanément un être vivant de cette manière. C'est un de Ses miracles, et une vérité importante que les musulmans qui croient en l’évolution ne doivent pas ignorer.

Un exemple similaire mentionne le Prophète Abraham (psl) et révèle comment Allah accorde la vie aux choses inanimées :

Et quand Abraham dit : "Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts", Allah dit : "Ne crois-tu pas encore ?" "Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit rassuré." "Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les et coupe-les puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache que Allah est Puissant et Sage." (Coran, 2 : 260)

Comment le Prophète Moïse (psl) transformason bâton en serpent

Comme Il le fit avec le Prophète Jésus (psl), Allah accorda également des miracles au Prophète Moïse (psl), qui, comme nous le savons, par la volonté de Allah sauva son peuple de Pharaon en divisant la mer en deux. C’est également par le pouvoir de Allah que le Prophète Moïse transforma son bâton en serpent. Voici comment le phénomène est transcrit dans le Coran :

“Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, ô Moïse ?” Il dit : “C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller pour mes moutons et j'en fais d'autres usages.” [Allah lui] dit : “Jette-le, ô Moïse.” Il le jeta, et le voici un serpent qui rampait. [Allah] dit : “Saisis-le et ne crains rien : Nous le ramènerons à son premier état.” (Coran, 20 : 17-21)

Le fait que le Prophète Jésus (psl) put faire un oiseau à partir d’argile et la transformation du bâton du Prophète Moïse (psl) sont les preuves que Allah peut produire une chose vivante en dehors des circonstances naturelles.

La création est aisée pour Allah, Lui Qui crée à partir du néant sans l’appui des éléments naturels. De la même manière, Il créa les djinns, les anges et les êtres humains en tant qu’entités séparées sans recourir à l’évolution. Il en est de même pour les autres êtres vivants comme les plantes ou les animaux. Allah les créa tous à partir du néant, sans les faire évoluer ou autrement dit sans transformer une espèce en une autre.

Les versets révèlent qu’il Lui suffit d’ordonner : “Sois !” pour que la création se fasse :

Et c'est Lui Qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Et le jour où Il dit : “Sois !” Cela est, Sa parole est la vérité. A Lui, la royauté, le jour où l'on soufflera dans la trompe. C'est Lui le Connaisseur de ce qui est voilé et de ce qui est manifeste. Et c'est Lui le Sage et le Parfaitement Connaisseur. (Coran, 6 : 73)

Quand Nous voulons une chose, Notre seule parole est : “Sois”. Et elle est. (Coran, 16 : 40)

C'est Lui qui donne la vie et donne la mort. Puis quand Il décide une affaire, Il n'a qu'à dire : "Sois", et elle est.
(Coran, 40 : 68)

Ceci étant, il est, par conséquent, extrêmement grave que des croyants soulèvent des objections trompeuses sur ce point et qu’ils avancent des idées incohérentes telles que : “Allah créa les êtres vivants à travers l’évolution” ou “Au cours de la création, Allah eut recours aux mutations, à la sélection naturelle, aux étapes intermédiaires entre les singes et les hommes.”

Comment la femme stérile du Prophète Zacharie (psl) eut un enfant

Un exemple de création miraculeuse concerne la joyeuse nouvelle reçue par le Prophète Zacharie (psl), que sa femme stérile allait donner naissance à un enfant :

"O Zacharie, Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme." Et [Zacharie dit] : "O mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ?" Allah lui dit : "Ainsi sera-t-il !..." (Coran, 19 : 7-9)

... Ton Seigneur a dit : "Ceci m'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien." (Coran, 19 : 9)

Il n’existe pas non plus de création à travers l’évolution au paradis et en enfer

Allah Tout-Puissant révéla qu’après leur mort, Il recréera les hommes sous une forme différente mais adaptée à leurs vies dans l’au-delà. Tout comme Il créa les êtres humains ici-bas sans l’aide de l’évolution, Il les ressuscitera en un seul instant en disant : “Sois !” pour qu’ils vivent dans l’au-delà. Notre Seigneur Tout-Puissant ne créa pas les entités au paradis et en enfer à travers l’évolution. Les gardiens et les démons de l’enfer et les serviteurs au paradis tels qu’ils sont décrits dans le Coran sont des entités amenées à la vie par notre Seigneur Tout-Puissant sans causes naturelles. Voici quelques versets du Coran ayant trait à la résurrection des êtres humains après la mort et aux entités dans l’au-delà :

Et on soufflera dans la trompe, et voilà que, des tombes, ils se précipiteront vers leur Seigneur, en disant : “Malheur à nous ! Qui nous a ressuscités de là ou nous dormions ?” C'est ce que le Tout MiséricorAllahx avait promis. Les messagers avaient dit vrai. Ce ne sera qu'un seul cri, et voilà qu'ils seront tous amenés devant Nous. (Coran, 36 : 51-53)

Le fait de Kalu Bela et la création

Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : "Ne suis-Je pas votre Seigneur ?" Ils répondirent : "Mais si, nous en témoignons... " – afin que vous ne disiez point, au jour de la résurrection : "Vraiment, nous n'y avons pas fait attention." (Coran, 7 : 172)

Comme tous les versets traitant de la création humaine, il n’y aucune référence à la création à travers l’évolution.

Des exemples de résurrection dans le Coran

La création et la résurrection sont entièrement dans les mains de Allah, et comme dans le cas de la création, Il n'a pas besoin de cause externe pour la résurrection. Il y a beaucoup d'exemples de cela dans le Coran.

Le Coran révèle qu'une fois que les gens meurent et sont enterrés, ils seront ressuscités le Jour du Jugement :

Telle sera leur sanction parce qu'ils ne croient pas en Nos preuves et disent : "Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ?" N'ont-ils pas vu que Allah qui a créé les cieux et la terre est capable de créer leurs pareils ? Il leur a fixé un terme, sur lequel il n'y a aucun doute, mais les injustes s'obstinent dans leur mécréance.
(Coran, 17 : 98-99)

Comme on l'a vu, les incrédules ne croient pas que les gens seront recréés après leur mort et une fois qu'ils seront redevenus poussière. Cet exemple résume la situation concernant la théorie de l'évolution. Notre Seigneur, qui reformera les corps des gens à partir de rien le Jour du Jugement, a déjà créé le premier homme, le Prophète Adam, à partir de rien. Ces versets sont très importants pour ceux qui croient au Coran mais qui persistent néanmoins à croire aux idées évolutionnistes.
Par les paroles : "Et vous voici venus à Nous, seuls, tout comme Nous vous avions créés la première fois, abandonnant derrière vos dos tout ce que Nous vous avions accordé…" (Coran, 6 : 94), le Coran insiste sur la résurrection de l'homme le Jour du Jugement. Cela indique que cette création sera comme la "première création". Chaque personne, morte et redevenue poussière, renaîtra à travers une nouvelle création dans l'au-delà et aura forme humaine. C'est pourquoi la première création humaine ressemble à cela et ne s'est pas déroulée étape par étape, mais tout d'un coup et de manière miraculeuse.

Il y a de nombreux exemples de résurrection dans le Coran. Par exemple, Allah a permis à la tribu du Prophète Moïse (psl) de l'expérimenter, puisqu'Il les tua et qu'Il les fit ensuite revivre. Cela est décrit ainsi dans le Coran :

Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : "O Moïse, nous ne te croirons qu'après avoir vu Allah clairement !" ... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez. Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants. (Coran, 2 : 55-56)

Le Coran contient un autre récit identique, impliquant de nouveau la tribu du Prophète Moïse. Allah leur avait ordonné de frapper un corps avec la chair d'une vache tuée. Comme Allah le révèle dans le verset, Il fit cela pour leur montrer que l'homme serait ressuscité et pour assurer qu'ils croient. C'est clairement un miracle. Mais comme on va le voir dans la suite du verset, le cœur de ces gens se durcit de nouveau après ce miracle:

Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper ! ... Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez. Nous dîmes donc : "Frappez le tué avec une partie de la vache." – Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez. Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis ; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore ; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte de Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites. (Coran, 2 : 72-74)

Allah donne un autre exemple :

C'est ainsi que Allah vous explique Ses versets, afin que vous raisonniez. N'as-tu pas vu ceux qui sortirent de leurs demeures, - il y en avait des milliers, - par crainte de la mort ? Puis Allah leur dit : "Mourez." Après quoi Il les rendit à la vie. Certes, Allah est détenteur de la faveur, envers les gens ; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. (Coran, 2 : 242-243)

Le Coran relate un autre exemple : la situation d'un individu qui ne croit pas en la résurrection après la mort. Selon les versets, Allah fit en sorte que la personne fut morte pendant 100 ans et puis Il la ressuscita. Pourtant, même après un si long laps de temps, la personne pensait qu'elle était restée ainsi pendant un seul jour ou même moins. Quand la vérité lui fut révélée, elle crut finalement, comme on le voit ici :

Ou comme celui qui passait par un village désert et dévasté : "Comment Allah va-t-Il redonner la vie à celui-ci après sa mort ?" dit-il. Allah donc le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. Puis Il le ressuscita en disant : "Combien de temps es-tu demeuré ainsi ?" "Je suis resté un jour, dit l'autre, ou une partie de la journée." "Non ! dit Allah, tu es resté cent ans. Regarde donc ta nourriture et ta boisson : rien ne s'est gâté ; mais regarde ton âne... Et pour faire de toi un signe pour les gens, et regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair. Et devant l'évidence, il dit : "Je sais que Allah est omnipotent." (Coran, 2 : 259)

Un autre exemple concerne les gens de la caverne (ashab al-kahf). Ce qui distingue cette histoire des autres est que dans ce cas la communauté ne fut pas tuée, mais s'endormit simplement plus longtemps qu'une vie humaine normale.

Ce groupe était composé de jeunes gens pieux qui avaient laissé leur tribu et cherché refuge dans une grotte car leur tribu s'était tournée vers le polythéisme et l'idolâtrie. Mais Allah les fit miraculeusement dormir pendant plus de 300 ans dans la caverne :

Nous avons assourdi leurs oreilles dans la caverne pendant de nombreuses années. (Coran, 18 : 11)

Or, ils demeurèrent dans leur caverne trois cent ans et en ajoutèrent neuf (années). Dis : "Allah sait mieux combien de temps ils demeurèrent là. A Lui appartient l'inconnaissable des cieux et de la terre. Comme Il est voyant et audient ! Ils n'ont aucun allié en dehors de Lui et Il n'associe personne à Son commandement." (Coran, 18 : 25-26)

Mais après un certain temps Allah les réveilla :

Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour. Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur ; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie]. (Coran, 18 : 12-13)

Ils n'avaient pas réalisé qu'ils avaient dormi aussi longtemps. Ils pensaient n'avoir dormi qu'un jour, ou quelques heures, alors que c'était en réalité trois cent neuf ans. Le verset en question raconte :
Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit : "Combien de temps avez-vous demeuré là ?" Ils dirent : "Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour." D'autres dirent : "Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez demeuré. Envoyez donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact ; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous."
(Coran, 18 : 19)

De tels exemples donnés dans le Coran révèlent explicitement que Allah n'a pas besoin de cause dans la création.

Le comportement des abeilles : un dilemme insoluble pour les évolutionnistes

Dans le Coran, Allah révèle qu'Il a inspiré l'abeille et qu'Il lui a dit quoi faire :

[Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que les hommes font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. (Coran, 16 : 68-69)

Comme on le sait, les abeilles collectent le pollen et produisent du miel en mélangeant du pollen avec des sécrétions de leur propre corps. Afin de stocker le miel et d'élever leurs petits, elles fabriquent des cellules de cire hexagonales, toutes extrêmement bien alignées, avec le même angle, et généralement identiques. Elles construisent des rayons de miel avec celles-ci. De plus, les abeilles qui quittent la ruche pour rechercher de la nourriture et qui y retournent tout le temps possèdent des systèmes particuliers que Allah a créé afin qu'elles retrouvent leur chemin.
Qu'un insecte connaisse les angles dans un hexagone, découvre la formule de la cire et conçoive les systèmes nécessaires pour la produire dans son corps, et mette toute cette information dans son propre ADN pour que les futurs membres de la même espèce héritent des mêmes capacités, tout cela est bien sûr impossible.

Il est évident que les abeilles ont appris toutes ces choses par une puissance supérieure. Ce savoir leur a été inspiré, comme le révèlent les versets. Allah, Qui connaît toutes choses, révèle à l'abeille ce dont elle a besoin, et celle-ci agit alors à la lumière de cette inspiration. Un tel comportement conscient est une preuve claire de la création.

L'étude de telles propriétés chez les animaux révèle la perfection et la conscience supérieure inhérente aux êtres vivants, et permet de comprendre une nouvelle fois la puissance incomparable de Allah. Il a le pouvoir de créer les créatures qu'Il veut et avec les attributs qu'Il veut, Il possède une puissance illimitée et dirige toutes choses.

Pourtant, les évolutionnistes croient que des caractéristiques aussi extraordinaires sont apparues par hasard. Selon cette affirmation illogique, les abeilles auraient appris à calculer des angles et auraient réussi à transférer ce savoir aux autres abeilles par hasard. Le hasard aurait également mené à l'apparition de systèmes corporels pour la production de cire et de miel.

Seules quelques secondes de réflexion suffisent pour voir que des scénarios aussi imaginaires sont très éloignés de la raison et de la science. Allah crée les abeilles et leur donne une conscience. De tels miracles de création placent les évolutionnistes face à un dilemme qu'ils ne peuvent fuir.

Le Prophète Salomon (psl) comprenait le langage des fourmis

Comme abordé dans la section précédente, les évolutionnistes affirment que les êtres vivants sont l'œuvre du hasard aveugle et d'événements aléatoires. De leur point de vue, et malgré le fait qu'il n'y a absolument aucune preuve pour confirmer cette thèse imaginaire, les animaux ne possèdent aucune conscience. Il y a pourtant beaucoup de preuves permettant de réfuter leurs affirmations.

Considérons le récit coranique sur le Prophète Salomon (psl) et une fourmi femelle. Selon les versets, il entendait et comprenait les paroles de la fourmi :

Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : "O fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s'en rendre compte !" Il sourit, amusé par ses propos et dit : "Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux." (Coran, 27 : 18-19)

Comme indiqué par ce verset, une fourmi s'adressa aux autres. Bien sûr, il est hors de question qu'une créature soi-disant "créée" par hasard ait un système de communication spécial qui lui permette de s'adresser à sa communauté ou d'afficher un comportement révélant une raison et une logique. Une créature qui apparaît par la volonté de Allah affiche un comportement conscient de la manière et jusqu'au point voulu par Allah. Il est également possible de communiquer avec une telle créature, si Allah le veut.

Les animaux, qui selon l’assertion fictive de la la théorie de l'évolution, sont supposés ne pas avoir de conscience, affichent en réalité une intelligence considérable, comme on l'a vu dans ces deux exemples. On ne peut peut-être pas s'attendre à ce que les darwinistes comprennent la nature extraordinaire de cette situation (on libère de toute imputation ceux qui réfléchissent sincèrement et qui suivent le dictat de leur conscience). Pourtant, ceux qui disent qu'ils croient en l'existence et au pouvoir de Allah doivent vraiment réfléchir à de tels signes, car ils réfutent encore une fois l'évolution. Cela, à son tour, montre que l'évolution ne peut être défendue en aucune manière.

La création est un miracle

Ignorer le fait que Allah a le pouvoir de créer et de détruire joue un rôle important dans le fait que certains musulmans croient en l'évolution. Ces musulmans qui ont été trompés par l’évolution sont sous l'influence du naturalisme, qui affirme que les lois de la nature sont fixes et constantes, et que rien ne peut survenir en dehors de cela. C'est pourtant une grande erreur. Ce que l'on veut dire par "les lois de la nature" correspond à la création et à l'entretien de la matière sous une forme particulière. En aucun cas ne peut-on considérer ces caractéristiques comme s'enracinant dans la matière elle-même. Comme Allah l'a rendu clair, Il peut altérer ces lois à n'importe quel moment et agir en dehors de leur portée.

Allah crée des miracles quand Il le veut. Que le groupe de la caverne mentionné précédemment soit resté en vie pendant plus de 300 ans est un miracle dépassant les lois de la nature. Ceux qui ont été tués par Allah puis ramenés à la vie sont aussi des miracles. Chaque événement survient parce que Allah veut qu'il survienne. Ceux qui surviennent dans les limites de certaines lois sont "normaux", alors que les autres sont des miracles.

Le point qu'on doit comprendre ici est que Allah n'est jamais contraint par les lois qu'Il a créées. S'Il le veut, Il peut totalement renverser toutes les lois de la nature. C'est facile pour Allah.

Puisque les musulmans qui défendent la création par évolution sont tombés sous l'influence du naturalisme, lequel forme les fondations du darwinisme, ils essayent d'expliquer l'origine de la vie en termes de lois naturelles. Ils croient que Allah a créé les êtres vivants au moyen d'une création qui est limitée par les lois naturelles, et ils croient ainsi que la création s'est réalisée par des mutations, la sélection naturelle, des variations et que les espèces se transforment en d'autres espèces. Mais c'est une grave erreur que des musulmans acceptent une telle logique "naturaliste", car les miracles décrits dans le Coran révèlent clairement que cette logique est sans fondement.

Quand on regarde les versets qui discutent de la création des êtres vivants et de l'homme, on voit que cette création survient miraculeusement et en dehors des lois limitées de la nature. C'est ainsi que Allah révèle la création des êtres vivants :

Et Allah a créé d'eau tout animal. Il y en a qui marchent sur le ventre, d'autres qui marchent sur deux pattes, et d'autres encore qui marchent sur quatre. Allah crée ce qu'Il veut et Allah est omnipotent. (Coran, 24 : 45)

Ce verset désigne les principaux groupes vivants sur Terre (les reptiles, les oiseaux et les mammifères) et indique que Allah les a tous créés à partir d'eau. En l'étudiant de plus près, ces groupes n'ont pas été créés "les uns à partir des autres", comme prévu par l'évolution, mais "à partir d'eau". Ils ont été ainsi formés séparément à partir d'une substance commune que Allah a façonnée.
La science moderne a aussi démontré que cette substance commune est l'eau, le composant fondamental de chaque corps vivant. Les corps des mammifères sont composés à 70 % d'eau. L'eau des êtres vivants permet le contact entre cellules, ainsi que le contact entre tissus. C'est un fait accepté que rien ne peut vivre sans eau.

Et pourtant, certains musulmans interprètent mal le verset ci-dessus et essayent de lui donner une signification plus en accord avec l'évolution. Mais il est évident que le fait de la création à partir d'eau n'a rien à voir avec l'évolution, car cette théorie n'affirme pas que chaque être vivant est apparu à partir d'eau et qu'il a évolué. Au contraire, elle soutient que les espèces vivantes ont évolué les unes à partir des autres, une contradiction évidente au fait que tous les groupes vivants ont été créés à partir d'eau (en d'autres mots, qu'ils ont été créés indépendamment.)

La création de l'homme à partir d'argile

Dans le Coran, Allah révèle que l'homme a été créé miraculeusement. Pour créer le premier être humain, Allah a façonné de l'argile puis y a insufflé de Son esprit :

Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous devant lui, prosternés." (Coran, 38 : 71-72)

Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile. (Coran, 23 : 12)

... Nous les avons créés de boue collante ! (Coran, 37 : 11)

On s’aperçoit là que l'homme n'a pas été créé à partir d'un singe ou d'une autre espèce vivante, comme certains musulmans voudraient nous le faire croire, mais d'argile, une substance sans vie. Allah a transformé miraculeusement cette substance inanimée en un être humain et lui a insufflé de Son esprit. Il n'y a aucun "processus évolutionnaire naturel" à l'œuvre ici, mais plutôt la création miraculeuse et directe de Allah. En fait, Ses paroles montrent que l'homme a été créé directement par la puissance de Allah :

Il (Allah) lui dit: "O Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains ? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ?" (Coran, 38 : 75)

En bref, le Coran ne contient aucun récit "évolutionniste" de la création de l'homme et des êtres vivants. Au contraire, il énonce que Allah les a créés miraculeusement à partir de substances inanimées comme l'eau et la boue. Malgré cela, l'histoire de l'Islam montre que certains musulmans ont été influencés par la philosophie de la Grèce antique, aussi bien que par les éléments matérialistes et évolutionnistes qu'elle contient, puis ont essayé d'adapter cette philosophie au Coran. Le grand savant islamique et l'Imam réformateur al-Ghazali (mort en 1111) répondit à ces tendances, qui apparaissaient à son époque, dans son Tahafut al-Falasifa (L'incohérence des philosophes) et d'autres ouvrages. Cependant, en même temps que la propagation de la théorie de l'évolution au cours du 19ème et 20ème siècles, les supercheries de la "création par évolution" ont commencé à réapparaître dans le monde islamique. Le prochain chapitre considère les erreurs commises par les musulmans qui défendent ces thèses, et analyse leurs commentaires des versets coraniques qu'ils utilisent pour justifier leur position.

ACCUEIL